Marketplace et e-commerçants

Les marketplaces occupent actuellement une place prédominante dans le monde e-commerce. En France ce n’est ainsi pas moins de 43 millions d’internautes qui ont consultés, chaque mois, au moins l’un des 15 principaux sites marchands. Avec, en tête : Amazon, Ebay, Cdiscount, Fnac, Vente – Privée, … (Source Fevad : Baromètre trimestriel de Mai 2019)

Top 5 des sites & applications les plus visités en France 

 

C’est dans cet optique de gain de visibilité que la plupart des e-commerçants ont entrepris de vendre leurs produits via ce canal de distribution.

Cependant, et hormis ce fort gain de visibilité, vendre sur une marketplace peut apporter à votre entreprise d’autres avantages souvent méconnus par les petits e-commerçants :

– Sous-traiter entièrement votre logistique de manière fiable. De nombreuse marketplace en ont même fait leurs spécialités, tel que : Amazon avec son programme « Expédié par Amazon », Cdiscount avec « Cdiscount Fulfilement, …

– Avoir une activité internationale sans n’avoir rien à faire et profiter de la même visibilité offerte par la marketplace. La seule complexité que vous aurez à gérer sera la traduction de vos fiches produits.

– Avoir une garantie des paiements que vous ne pourriez pas avoir sur votre propre site. Les marketplaces supportant généralement le risque en cas d’éventuelle fraude.

Cependant, et bien que de prime abord la stratégie semble gagnante, il convient aussi d’en connaitre ses limites :

Tout d’abord il faut savoir qu’il est extrêmement difficile de fidéliser les clients que vous acquerrez sur une marketplace. Le client reste en effet un client de cette même marketplace et non le vôtre. Vous n’aurez donc pas l’autorisation de les solliciter ultérieurement, oublier donc les opérations de mailings ou autre.

De même, de part l’engouement derrière les records de visiteurs sur les marketplaces ses dernières années. Il faut savoir que vous ne serez pas les premiers à avoir eu l’idée d’avoir recourir à ce canal de vente…

La concurrence se fait en effet de plus en plus dense, non seulement par les autres marques habituelles de votre secteur d’activité ; mais aussi par les marketplaces elles-mêmes, qui vendent leurs propres produits estampillés de leurs logos et pratique des prix de plus en plus bas en plus d’avoir l’avantage d’être reconnue du grand public (exemple : Fnac, Amazon, …). Ainsi pour faire la différence il vous faudrait passer par quelques investissements afin de gagner en visibilité.

Enfin, et évidemment, la marketplace récupère une commission sur chacune de vos ventes enregistrées (de 10% en moyenne) et vous demandera, éventuellement, un abonnement mensuel.

C’est ainsi, pour ces différentes raisons, que la plupart des e-commerçants utilisent ce canal de distribution afin de leurs permettre d’écouler leurs stocks, et anciennes références. Ceci dans l’objectif de réaliser des économies d’échelles sur leurs produits tout en gardant la main mise sur leurs principaux clients.

Sources :
Fevad Mai 2019 – Mediamétrie
E-commerce-pratique
Julien buhagiar
E-commerce mag
e-commerce nation
Bastien bonnard – marketplace

Autre sujet lié : Fartech, ARK MARKETPLACE

Recent Posts